Quatre Sans Quatre

16/01/2017

L'avis de Quatre Sans Quatre

Mon premier, mon deuxième, mon troisième et mon tout est de vous faire tourner en bourrique en semant un maximum de scènes de crimes atroces sur mon passage. De vous perdre dans un labyrinthe de pistes, toutes prometteuses mais toutes vaines. Charade, c'est un thriller au tueur malin comme un singe, manipulateur subtil qui se joue des immenses qualités du commissaire Florent Bargamont pourtant grand spécialiste des crimes sordides et des criminels particulièrement retors.

Bargamont, enquêteur solitaire, si ce n'est son ombre, le lieutenant Loïc Gerbaud, se voit adjoindre, de force, Emmanuelle de Quézac qui ne va cesser de l'étonner par ses capacités d'analyse et sa créativité. Ces deux-là vont vite s'entendre, même si les dehors bourrus du commissaire ne sont pas tous les jours faciles à accepter. Peu importe, les crimes continuent, le psychopathe les prend systématiquement à contre-pied, jamais où ils l'attendent, jamais comme ils l'attendent. D'autant plus qu'un autre groupe de la Crim', celui du commissaire Daniel Cholle, jaloux chronique et dissimulateur d'infos, qui a pour ambition de damer le pion, pour une fois, à Bargamont et son équipe. Enfin prendre sa revanche et obtenir cette promotion à laquelle il rêve. Double challenge donc pour Florent le taciturne, déjouer les pièges du criminel et ceux de l'autre groupe, il va avoir bien du mal à y parvenir...

Suspense et coups bas à tous les étages donc, entre le machiavélisme d'un tueur étrange, jouant aux devinettes avec la police, et cette guerre interne entre les deux flics chargés des investigations, Cholle provocateur, Bargamont hanté par un terrible deuil qui fournit des armes à son adversaire, chaque page est une énigme, chaque certitude est sujette à caution, chaque avancée de l'enquête est périlleuse. La sauvagerie des assassinats conduit, bien évidemment, la hiérarchie policière a presser ses hommes pour obtenir des résultats, la tension va croissante, les nerfs craquent parfois soudainement. Laurent Loison conduit son affaire avec brio, il distille l'angoisse et les indices à dose homéopathique, ça et là, le lecteur suit les pistes le nez collé aux pages. Pas question de relâcher une seconde son attention, aucune scène n'est inutile, aucun renseignement non plus, ils servent soit à avancer, soit à égarer encore un peu plus les chasseurs de coupable.

Et si, finalement, un des chasseurs était la proie ? Le jeu devient plus pervers encore, plus trouble. Les flics devront aller chercher au bout d'eux-mêmes les ressources pour tenter de triompher d'un singulier meurtrier sachant comme personne brouiller les cartes et piper le jeu. C'est là qu'est l'originalité de ce récit, somme toute assez classique dans le scénario, la personnalité de ses protagonistes et l'espèce de labyrinthe complexe dans lequel ils se débattent. Chaque issue semble la bonne mais elle n'est qu'un leurre afin de mieux les perdre.

Les personnages sont forts, palpitants, ils évoluent au fil de l'enquête, dévoilent peu à peu les faces cachées de leurs personnalités et les recoins délétères de leurs vies. Ils sont les vrais ressorts de l'intrigue, elle est avant-tout tragiquement humaine. Complexe, sinueuse, surprenante, Charade est un vrai bon moment de lecture pour amateur d'énigme tordues et de nuits blanches angoissées.

Un excellent premier roman !

Quatre Sans Quatre

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

À l'affiche

Mon avis :

Après l’excellentissime « Charade », Laurent Loison revient et tape toujours aussi fort avec son nouveau roman « Cyanure » ! Un coup de cœur...

Un bon livre à lire

22/09/2017

1/3
Please reload

Posts récents

22/09/2017

20/09/2017

18/09/2017

Please reload

Par tags
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic