Les cibles d'une lectrice "à visée"

01/04/2017

Si on faisait un jeu ?? Une charade, c’est sympa une charade !!! ça vous dit ?

On gagne mon premier lors d’une tombola
Des élèves qui rentrent dans la classe forment mon deuxième
Mon troisième est le son de la lettre « L »
Mon quatrième coule à Compiègne
Mon cinquième est un pronom personnel indéfini
Quand mon sixième est « long », c’est qu’on a des relations
Mon septième est un adjectif possessif (2ème personne du pluriel)

Mon tout est ma réaction à la fin de ma lecture !

 

Florent Bargamont est un flic spécialisé dans les crimes les plus horribles. Sa capacité à rentrée en immersion avec la mentalité du tueur le rend fort dans son job, mais son âme se noircit et son coeur manque quelques battements.

Lorsqu’il est appelé sur le lieu d’un crime odieux, Florent se retrouve confronté à un cas un peu particulier. Sa jeune collaboratrice, spécialisée dans les crimes qui ont défrayé les chroniques, sera elle aussi la première à ne pas comprendre la logique de ce tueur.

Dans tous vos doutes, dans toutes vos angoisses ou incertitudes sur une enquête, cet homme détient la vérité. Il ne se trompe jamais ! Souvenez-vous toujours, si le capitaine vous dit, « j’ignore » cela veut dire qu’il est sur une piste, « je ne sais pas trop » qu’il a une hypothèse solide non vérifiée, et « je pense que » qu’il est blindé et qu’il a tout le matos pour vous prouver qu’il a raison.

Charade est un premier roman. Un premier roman qui est aboutit, son intrigue mène la route (j’avais un doute sur le tueur, mais vraiment sans aucune certitude ), ses personnages sont plutôt complets et approfondis. Une lecture donc très plaisante et pleine de promesses pour la suite de la carrière de l’auteur.

J’ai aimé entrer au plus profond de la psychologie du personnage principal. Un homme sombre avec de nombreuses fêlures, mais qui reste abordable. Une complexité de bien et de mal, de lumière et d’obscurité qui se comprend très bien. Une immersion sous la carapace d’un flic. On sent une vraie implication de l’auteur dans ce personnage, il a surement laissé des bouts de lui en Florent.

Par contre j’ai moins aimé le comportement du personnage de la psychiatre, mais avec le recul, il était nécessaire. Donc malgré mon ressenti pendant la lecture, ce personnage à toute sa place dans l’histoire. Maintenant, je ne développe pas plus, je me tais volontairement..

Quant aux meurtres, ils sont horribles, sadiques, mais très recherchés.. Soit l’auteur est un grand sadique, un psychopathe refoulé ou, et j’espère que c’est cette option, il a une imagination qui dépasse notre entendement !

Pour finir, je vous donne tout de même la réponse à la charade, au cas où, mais je suis persuadée que vous avez trouvé ! Laurent Loison Bravo !

D’autres blogs en parlent ! Si vous souhaitez approfondir.
En Positif : The Love Book, julit les mots
En négatif :  Babélio  » Lunaire »

Les cibles d'une lectrice "à visée"

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

À l'affiche

Mon avis :

Après l’excellentissime « Charade », Laurent Loison revient et tape toujours aussi fort avec son nouveau roman « Cyanure » ! Un coup de cœur...

Un bon livre à lire

22/09/2017

1/3
Please reload

Posts récents

22/09/2017

20/09/2017

18/09/2017

Please reload

Par tags
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic